Je quitte Sayaxché vers 8h du matin. J’y serai bien resté plus longtemps à faire du sport comme hier soir ou j’ai pu jouer au football avec une pluie battante, mais le 4 avril je dois être du cote du Panama pour prendre un avion. Et il me reste encore à faire deux ou trois sites au Guatemala, et voyager aux Honduras,  Nicaragua, Costa-Rica et Panama. Je ne peux donc rester ici un ou deux jours de plus.

Guatemala-Flores: Si il y a une photo qui doit caracteriser Flores, c’est celle-ci. Dans l’apres midi touristes et ecoliers se retrouvent pour nager dans le lac tout autour de la ville.

Guatemala-Flores: Les maisons sont aussi superbes car toutes peintes.

Je me dirige donc vers le fleuve Passion pour me rendre du coté de Flores, une petite ile réputée. « Avec ses maisons cubiques qui descendent de la place centrale jusqu’aux eaux émeraude du Lac de Peten Itza, l’ile de Flores a un petit coté méditerranées », voila ce qu’ecrit le Lonely Planet.

Guatemala-Flores: Des bateaux font le trajet plusieus fois par jours entre les differentes iles que compte le lac.

L’ile se trouvant à 1h30 au nord de Sayaxché, je dois donc traverser le fleuve en pirogue. Cela ne dure que quelques secondes, le temps de me retourner et de faire mes adieux à cette charmante ville de Sayaxché. Quand je dis charmante, je ne parle pas de l’architecture mais de ces habitants.

Guatemala-Flores: Entre lac et bateau.

Nous sommes une vingtaine dans le mini-bus pour rejoindre Flores. Je me retrouve à coté d’une guatémaltèque. Durant le voyage quand presque tous le monde était sortie pour aller chercher des bouteilles et à manger, ce dernier m’a sortie de son sac un superbe collier maya. Il l’a trouvé dans une tombe et cherche une personne pour l’acheter. Il me le propose, je refuse bien catégoriquement cette transaction pas du tout éthique ! J’espère que cela n’est pas un archéologue parce que sinon le pauvre pays du Guatemala doit voir partir des merveilles comme ce collier que le mec m’a proposé ! Affligeant et surtout bien triste.

Guatemala-Flores: Le lac est assez faisible. On est loin des lacs dangereux que comptent l’Amerique Centrale.

Apres 1h30 de route, j’arrive à Santa Elena, de la je dois prendre un taxi pour rejoindre l’ile de Flores. Le trajet se fait en quelques minutes. Je  trouve un hôtel, et je cours directement du coté de cette charmante petite ville. Juste avant j’achète un billet dans une agence pour visiter demain l’un des 4 plus beaux sites Maya, Tikal, un site apparemment superbe et l’une des grandes fiertés du Guatemala. Et justement en parlant de Maya, arrive le point historique sur cette localité de Flores.

Elle fut fondée par les Itza, un peuple chassé de Chichen-Itza (vous devez vous rappeler de Chichen-itza, un site Maya au Mexique, l’une des 7 nouvelles merveilles du monde). Et autres points intéressant, Cortes, l’immonde espagnol, qui a tout détruit sur son passage,  fit halte en 1525 alors que il se rendait au Honduras. Or quelle surprise, Cortes fut très pacifique, une grande première, et en plus donna aux habitants un cheval. L’Espagne cependant  imposa son pouvoir sur la ville en détruisant tout sur son passage en 1697. Il y avait donc un simple retard a l’allumage sur les destructions mayas helas.

Guatemala-Flores: L’urbanisme de la ville.

Flores compte tres peu d’habitant. Sur les guides ont parle de 30 000 habitants or j’ai bien l’impression qu’il y en a que 1 000 et encore. C’est vraiment bizarre les chiffres que les guides nous donne sur le nombre d’habitants, sur la perception que l’on a, et sur le chiffre que nous donne les locaux : les différences sont très importantes !

Guatemala-Flores: Toujours les nageurs.

L’ile de Flores est bordée de petits hôtels, de rues pavées, de terrasses et de restaurants. Sans oublier ces nombreux petits points de rendez-vous en bois sur le lac. On peut faire le tour de l’ile en 30 minutes et voir ces différents ponts en bois ou les jeunes peuvent nager ou faire bronzette, j’ai compte 4 ou 5 pontons.

Guatemala-Flores: Le soleil se couche sur cette petite embarcation avec le drapeau bleu et blanc du Guatemala.

Guatemala-Flores: Coucher du soleil.

Je suis resté en tout 2 jours à Flores. Si le premier jour j’ai bien visité, le deuxième jour je me suis baigné dans ce lac ou à ma plus grande surprise l’eau ne fut pas si froide et surtout d’une qualite exceptionnelle. Des flots d’écolier en terminant l’école viennent également se baigner et même se laver ici.

Guatemala-Flores: Coucher du soleil.

Guatemala-Flores: Alors voici mon pote. C’est parents pechaient. Je lui ai appris a faire des photos pendant 1h.

Guatemala-Flores:

J’ai également profité de Flores pour aller du coté de la Pharmacie et après 20 minutes de débats avec la pharmacienne il s’avère que j’ai certainement attrapé une bactérie ou un parasite, je suis donc sous médicament !

Guatemala-Flores: Et apres il apprenait a pecher avec mamie. Moment simple et tres beau de la vie.

Yohann Taillandier (https://yoytourdumonde.fr)

 PROCHAIN ARTICLE EXCEPTIONNEL SUR LE SITE MAYA DE TIKAL.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.