Ce matin le réveil à sonné à…5h00 du matin car j’ai rendez-vous avec un garde de la réserve écologique de Monterrico qui est aussi appelé le Biotopo Monterrico- Hawaii. Cette réserve est la principale curiosité de Monterrico.

En effet vous aller entrer dans un endroit magique de mangrove de plus de 20km avec une faune aquatique est aviaire impressionnantes.


GUATEMALA: La reserve de Monterrico. por yoy21

L’animal du coin le plus connu n’est autre que la tortue lyre et olivâtre qui sont d’ailleurs toutes deux en voies d’extinction. Hélas, je ne verrai pas le spectacle mais à partir de mars, les femelles viennent pondre en masse sur la plage en différents endroits.

Guatemala- Reserve de Monterrico

Guatemala- Réserve Monterrico: Ahh voila une superbe photo, non?

La mangrove de plus de 20km regroupe en faite 25 lagunes reliée entre elle par des canaux. Je pars donc de bonne heure avec un guide pour découvrir Dame Nature et son spectacle féerique matinale. Le parcours en bateau dure plus de 1h0. Il est préférable de partir le matin car les oiseaux y sont plus présents.

Guatemala- Monterrico

Au passage faite très attention si vous devez visiter cette réserve car différents jeunes vont vous vendre de faux billets, cela est arrivé la veille à une jeune touriste. Le mieux est de faire cette visite avec le Centre Tortugario qui est très compétent et surtout vous allez contribuer à la sauvegarde des tortues! C’est pas mal quand même!

Guatemala- Réserve de Monterrico: La mangrove est aussi un point obligé de passage pour les locaux.

Guatemala- Réserve de Monterrico

La mer, la mer et les tortues

Après la visite, j’ai couru dans ma chambre d’hôtel ou j’ai enfilé à vitesse K2000 mon maillots de bain et prie ma serviette du TFC et j’ai couru sur la plage! Après plusieurs tentative, j’ai ENFIN réussi à passer à travers les énormes et puissantes vagues. J’en ai profité pour nager pendant une bonne heure sans me faire trop secoué! Bien sur le retour fut un peu plus délicat mais je me suis rappelais du chapitre du livre que Ben et Aurélie m’ont offert pour mon départ ou justement il parlait de comment revenir sur la plage avec une mer démontée. Décidément très bon livre après le taureau du Mexique! J’ai donc réussi à retrouver la plage en nageant bien en diagonale, j’ai du me décaler de plus de 200m, j’ai eu quand même un peu peur, je l’avoue!


GUATEMALA- Monterrico: Les petites tortues qui… por yoy21

En fin de journée comme à son habitude des 16h, les jeunes locaux sont venu pour jouer au foot et volley-ball. J’ai donc retrouvé mon coéquipié de Carlos. Hélas, je me suis blessé! Rien de grave, mais je suis tombé sur le sable en plein la colonne vertébrale, j’ai pas pu me relevé, c’est Carlos qui a réussi au bout de 5min. Tous le monde a eu peur et moi aussi. J’ai donc arrêté le sport pour voir un superbe lâché de tortue.

Guatemala- Monterrico: La petite tortue qui va vers le large! Alllé ma puce, COURAGE!

Le lâché de tortue est une chose tradition du coté de Monterrico. Le Centre Tortugario en organise tous les samedi soir. Et pour cela il organise des courses. Le principe est simple, une personne achète une tortue, la place sur la ligne de départ et le gagnant gagne un restaurant et une tortue est sauvé! Enfin presque. Car, il y a un petit bémol, si la tortue est née dans la semaine, celle-ci va bruler beaucoup de graisse dans l’aquarium et sera épuisait quand elle sera relâche! Or, dans des conditions optimales, les bébés tortues  ont seulement une chance sur mille d’arriver à l’age adulte, en les laissant dans l’aquarium cela leur donne une chance infime. Voila ceux qu’écrivent les guides comme le Lonely. Après avoir parlé avec l’un des responsables du centre, il m’a certifié qu’il leur donné une viande spécifique est qu’il y a 7% de chance qu’elles arrivent  à l’age adulte. Un chiffre qui serai supérieur à la façon naturel. Le débat reste ouvert!

Guatemala- Monterrico: Monterrico c’est FINI! Ce fut un vrai plaisir de découvrir cette région du Guatemala! Et encore merci aux habitants et notamment Carlos mon coéquipier du Volley et qui m’a redonné mes lunettes de soleil que j’avais oublié sur le sable!

La journée aurai pu s’arrêter comme cela, je rentre à l’hôtel et je me couche vers 21h. Il n’en sera pas ainsi. Pour vous prouver de la gentillesse de la population locale et dans son ensemble la population du Guatemala. Un jeune m’a invité à venir vers 22h sur la plage pour manger un poisson. Bien-sur je suis allé au rendez-vous. Plusieurs jeunes étrangers été aussi invité et nous avons mangé un énorme poisson qui a été péché aujourd’hui et nous avons bu quelques verres autour d’un feu. On a beaucoup parlé sur le Guatemala et sur nos pays respectif. En partant ils ne m’ont rien demandé; RIEN; sauf une chose: De faire très attention car demain je vais du coté de Guatemala City, la ville qui est  vue comme la plus dangereuse d’Amérique Centrale. Pour ceux qui ont vu les infos sur Facebook il y a une semaine..cela n’a pas loupé! lol

Aujourd’hui 2 ARTICLES. Juste dessous il y a un article sur la déclaration du Président du Guatemala qui veut un débat en vue d’une libéralisation des drogues. A lire, je me lâche..

Yohann Taillandier (https://yoytourdumonde.fr)

A propos de l'auteur

Articles similaires

Une réponse

  1. Cécile

    Bonjour Yohan,
    Merci pour ton article, je ne sais de quand il date, mais je cherchais justement quelques infos sur les tortues et Monterrico, et j’ai apprécié tomber sur ton article.
    Je suis au Guatemala pour la 3ème fois et j’y reste cette fois-ci 3 mois. Dans les jours prochains, je vais découvrir avec mon compagnon qui est Guatemaltèque Monterrico. Je ne connais pas encore.
    J’ai hâte.
    Bonne continuation.
    Cécile

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.