Le marché de Chichicastenango est le plus grand marché du Guatemala, cela tombe bien car j’ai decide d’y aller ce matin. Apres 4 jours au Lac Atitlan je reprends la route en direction du nord et je quitte ce magnifique lac.  Puis en fin de journée, je reprends la route pour aller vers Coban, ville réputée pour sa production decafé. Je suis moyennement content de mon périple sur le Lac Atitlan, car je n’ai presque rien fais des 4 jours. Autant hier, j’ai fais toutes les villes autour du lac autant les autres jours je suis resté dans la ville de San Pedro alors que je pouvais visiter les environs.  Mais après avoir marché plus de trois jours  45 km je pense que j’ai eu besoin de me reposer un peu.

Guatemala- Lac Atitlan: Derniere photo du lac que je peux prendre sur la route en direction de Chichi.

Guatemala- Marché de Chichicastenango: Moi qui voulait faire de belle photos et découvrir les gens, je pense que j’ai fais d’assez beaux clichés non? A vous de juger.

Le marché de Chichicastenango

Ce matin donc le marché de Chichi, nous sommes une dizaine de touristes dans un minibus, le marché de Chichi étant un immanquable du Guatemala.  Au passage, information importante ce marche n’a pas lieu tous les jours comme dans la pluparts des ville du Guatemala, il a lieu seulement le jeudi et le dimanche. Préférence pour le dimanche ou la ville devient irréel avec la population très croyante s’emparant des différentes églises. La ville compte 66 000 habitants, elle est perché à plus de 2 172m d’altitude. Autre caractéristique très intéressante, la ville possède 2 pouvoirs, d’un coté l’Eglise catholique et la République du Guatemala qui nomment les prêtres et les responsables municipaux et de l’autre la population indienne qui élit ses propres chefs civils et religieux chargé des questions locales. Le pouvoir indien est lui aussi doté d’un conseil et  d’un tribunal pour répondre aux affaires concernant uniquement la communauté indienne. Rappelez vous un dimanche j’avais pu voir justement une réunion de la communauté indienne sur la place du village. En tous cas je n’ai pas la réponse, mais un blanc peut il dire qu’il appartient à la communauté maya pour échapper à une sentence plus lourde ?

Guatemala- Marché de Chichicastenango:  Scene preferée des photographes.

Guatemala- Marché de Chichicastenango

Je quitte donc la Lac avec quand même de grande difficulté car à peine partie, qu’au premier virage, l’une des roues du minibus éclate ! Pas de chance, je reste 10min à ma place puis décide de sortir. Bien m’en a prie car sur le coté de la route je remarque qu’il y a un travailleur qui est entrain de laver des…graines de café !!!! Nespresso quand tu nous tiens ! Je cours donc chercher mon appareil photos, et commence à faire un petit reportage pour mes chers copains de Nespresso Toulouse cela pourraient les intéresser. J’interroge les travailleurs, pourquoi il y a deux tuyaux ? L’un est pour les habitants du coin se sont les graines qui sont de qualités moindre et les meilleurs graines sont exportés ! Et oui, le Guatemala grand producteur de café exporte les meilleurs graines et garde ce qui sont vraiment pas terrible voila pourquoi je ne vous conseil que tres moyennement les cafés locaux, vous allez très déçus ! Bien content de cette discution, je reprends la route, nous arrivons au marché avec une petite heure de retard.

Guatemala- Marché de Chichicastenango.

Guatemala- Marché de Chichicastenango: Voila à quoi ressemble les stands que l’on peut voir au marché de Chichi.

On trouve de tout sur ce marché, les vêtements bien sur mais aussi des sacs, des foulards. Bref les touristes peuvent être contents. Pendant les 3h premières heures je n’ai rien acheté. Après tout la veille je m’étais lâché. Et puis la dernière heure, je me suis lâché sur les cadeaux. Depuis 1 mois j’ai un très beau cadeau pour Apolline, là c’est bon j’ai les cadeaux pour les trois autres neveux !

Guatemala- Marché de Chichicastenango

Guatemala- Marché de Chichicastenango: Petite pause lecture en attendant le client.

J’ai donc déambulé pendant des heures sur le marché à regarder les touristes mais surtout la population locale vivre. Très intéressant.  La façon de négocier n’a pas son pareil ! Je ne sais pas pourquoi, les locaux commencent les négociations avec des prix hors normes, il parait que les japonais se font toujours avoir ou plutôt n’ont pas la culture de la négociation et paye leurs prix que l’on indique. Du coté des usa et des européens cela négocie sévère ! J’ai pu remarquer que les prix sont quand même un peu plus chers ici qu’au Lac Atitlan. Et je vous conseillerai presque même de faire vos emplette du coté de Mexico et de la ville de San Cristobal de la Casas, les affaires sont les mêmes avec un prix légèrement inferieur.  En tous cas, je vais commencer à avoir un sérieux problème, mon sac maintenant dépasse allègrement les 23kg !!!

Guatemala- Marché de Chichicastenango: Outre les stands, des centaines de femmes marchent sur les allées pour aller au plus pres des clients.

Au détours de ruelle, je tombe sur une église qui est différentes des autres. Sur les marches je vois des personnes qui vendent des fleurs, je peux voir aussi des bougies un peu partout et deux hommes sur le perron qui font des va et viens à un ustensile qui crache de la fumée. Tiens, ma curiosité me pousse à entrer ! BINGO, je tombe sur une église ou les croyants font la même chose qu’à San Juan Chamulas, vous vous rappelez l’église ou l’on doit payer du  coté du Mexique et que les photos y sont interdite. Cette fois-ci pas de droit d’entrée mais les photos sont interdites. En entrant je vois des touristes qui se cachent pour en prendre, ni une ni deux je sors mon appareil. Tous les touristes se prennent une sacrée enguelade sauf moi ! Pas prie pas la patrouille ! Donc vous pouvez voir comment les gens prient et comment et l’eglise. Sauf qu’au Mexique les bougies sont direct a même le sol et son par milliers, plus des feuilles de pins sur le sol qu’il n’y a pas ici. Par contre bougies et bouteille de coca sont de mises. Pour plus de renseignement sur Chichicastenango c’est par ici.

Guatemala- Marché de Chichicastenango: Sur le parvis de l’eglise. L’atmosphere est deja completement differentes des autres eglises de la ville. Ce qui m’a poussé à y rentrer.

Guatemala- Marché de Chichicastenango: Sur le perron de l’eglise.

Guatemala- Marché de Chichicastenango: A l’interieur de l’eglise.

 

Direction la belle Antigua

Arrive 15h et là je regarde une carte et je décide de changer complètement de programme. Je ne vais plus au nord, mais direction plein sud ! Beaucoup de touriste ce matin me disent de privilégier le Honduras et non Le Salvador. J’irai donc au Honduras, cela change complètement mes plans pour le Guatemala. Je file donc direction Antigua, la ville qui est réputé pour etre la plus belle ville du pays qui est inscrite au…Patrimoine Mondiale de l’Unesco ! Ah vous allez me dire qu’il y a longtemps que je n’avais pas parlé d’une ville inscrite au Patrimoine de l’Unesco ! Je confirme qu’il n’y a pas beaucoup de ville qui ont ce label du coté du Guatemala.

Guatemala- Marché de Chichicastenango

Guatemala- Marché de Chichicastenango: Encore une vue des stands.

Pour aller à Antigua, plusieurs possibilités, bus de touriste, direct, sécurisé et très chers. L’autre possibilité bus public, avec les locaux, pas chers, attention aux affaires car les sacs sont sur les toits et parait-il un peu dangereux ? Le choix est fait…je décide de prendre le bus public ! ENORME !!! Je me retrouve au premier siège. Quand je rentre le bus est blindé et les locaux me regardent avec de grands yeux ! Je suis bien-sur le seul blanc ! Je m’en rappellerai de ce voyage ! 4 heures d’anthologie avec un chauffeur qui s’est prie pour Schoumacher et son assistant pour Dieu le Père ! Pour vous donner une idée, le chauffeur à chaque virage se penchait comme si il était sur une moto. Cramponnée avec mes deux mains, j’ai réussi à me retrouver le cul par terre sur l’allée centrale quand mon voisin guatémaltèque à perdu pieds et est tombé sur moi. Dire que nous sommes tous très mal installé est peu dire ! Nous sommes trois sur une banquette pour deux personnes, certains ont encore moins de chance car ils sont quatre !!! Arrivé à la gare routière d’Antigua, je remarque que 90% des bus sont peints comme le mien mais que 10% sont jaune avec une inscription HIGHT SCHOOL ! Je comprends direct, les bus publique sont en faite d’ancien bus High school des USA !!!

Guatemala- Marché de Chichicastenango: En attendant mon jus d’orange.

Arrivé la gare je décide de casser la croute, je mange un poulet frite à 1 euros !!! Et là, j’ai un éclair dans ma bouche ! L’une des mes dents de sagesse vient de s’effondrer en mangeant mon poulet ! Oui le terme correct est bien « effondré », quand je la regarde une partie est inferieur à l’autre.  J’espère que ce n’est pas le début d’une mauvaise bague !

Guatemala- Marché de Chichicastenango: Je quitte le marché pour Antigua avec ce bus.

Guatemala- Marché de Chichicastenango: Ils sont quand meme vraiment beaux ces bus.

Yohann Taillandier (https://yoytourdumonde.fr)

P.S : J’écris cet article de la jungle, la nuit s’annonce difficile. Certes, j’ai une moustiquaire pour me protéger, mais je viens d’apercevoir une énorme blatte ou scorpion sur l’autre lit. Là une fourmie  de plus 0,7 cm, un truc gigantesque, tente de passer ma protection et je vois une dizaine de moustique attendant désespérément le gouter !!! AU SECOURS….

A propos de l'auteur

Articles similaires

2 Réponses

  1. Marx

    Beaux sujets et reportages au top. Félicitations et merci. Je rentre du Guatémala.
    Bien cordialement.

    Répondre
    • yohann

      Merci pour votre commentaire. Cela fait toujours plaisirs d’en recevoir et cela n’est pas tout les jours que j’en reçois.
      Et tu es resté combien de temps au Guatemala? Tu as visité quelles villes? J’ai adoré ce pays notamment dans l’Ouest ou je suis allé du coté d’un Volcan.

      Yohann

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.