Comment cette ville de Zacatecas, peut elle être inscrite au Patrimoine de l’Unesco? Depuis la veille cette question me taraude. En résumé, certes il y a de belles églisse, une belle cathédrale même si je la trouve un peu trop chargé, des rues coloniales remplie de pavé. Mais, il manque l’étincelle. Si vous voulez découvrir ma première journée dans cette ville c’est ici!

La ville après avoir monter les marches.

Au programme de la journée, monter sur l’une des collines de Zacatecas pour prendre le téléphérique, ce dernier étant l’animation numéro un de la ville ! Quand je dis qu’il manque un téléphérique à Toulouse pour relier Rangueil au Canceropôle, dans beaucoup de vile leur téléphérique est devenue une attraction touristique!… Je monte donc les quelques escaliers pour aller du coté du téléphérique. Le trajet est de 650 mètres et il se trouve a 85 mètres de hauteurs, la durée du voyage dure 1 à 2 minutes. Photos exceptionnelles à prendre pour ceux qui peuvent réussir (les fenêtres sont rayé de toute part).  Je vois donc la ville d’en haut. Mais ce qui me surprend c’est que dans le téléphérique un employé nous donne des informations sur la ville. Et il me fait voir un endroit de la ville en me disant que celle-ci été la partie la plus ancienne. Hier j’y suis passé mais très vite car il n’y avait rien d’après la carte de l’office du tourisme et rien sur la carte du Guide du Routard. Cette partie m’intrigue énormément car de la-haut il y a plusieurs bâtiments qui paraissent magnifique. Je rejoints l’autre extrémité de la ville en moins de deux et je peux découvrir un musée et un parc que je n’avais pas vue hier. Mais je n’y reste pas longtemps, je file tous droits vers l’ancienne ville.

 

Un endroit de toute beauté

Après avoir marché une demi heure, je me retrouve devant un bâtiment qui été fermé la veille et que le Guide du Routard  note à 3 étoiles, le maximum! Je ne veux pas rentrer dans le musée, car ce qui se cache dans les murs, je vais le voir dans les musées du coté de la ville de Mexico.  Cependant de nature curieux, je rentre d’avantage jusqu’a ce qu’une caisse soit présente. Pas de caisse je rentre dans le bâtiment, et en moins de 10 secondes je me retrouve devant une SUPERBE église.

Je vais peut être en choqué certain(e)s (Sœur Christiane) mais si bon nombre d’églises sont superbe, je me retrouve devant une superbe église mais…complètement détruite! Et je ne peux qu’écrire le mot splendide ! Cette église n’a plus de toi ! Je me dresse devant elle, sa porte d’entrée est d’époque et elle doit peser des kilos ! Et devant la porte, les quatre murs, on peut imaginer sans problème ou se trouvait l’autel, quelques pigeons sont présents et on peut même voir la peinture en haut des murs ! Je suis subjugué ! Des petites flèches m’indiquent que je dois continuer la visite, ce que je fais avec joie.

En faite je me trouve devant un ancien couvent érigé par les franciscains au 16eme siècle pour évangéliser les peuples indigènes.  Pendant  2 heures je vais en prendre plein la vue. Ce convent devait être énorme, mais surtout la municipalité a formidablement entretenue le lieu ! C’est-à-dire que tout est en ruine ou presque, il reste des murs on se demande comment ils tiennent, mais surtout il n’y a pas de faux, tout semble resté tel quel! Avec en plus des fleurs de toute beauté.  Finalement, je n’ai vu qu’un bâtiment en plus par rapport à la veille, ce dernier étant un autre musée et il se trouve dans la même zone du couvent.

Vous l’aurez compris, la petite étincèle que je cherchais, le bâtiment qui pouvait me faire basculer dans un enthousiasme pour cette ville, je l’ai enfin croisé ! Allé je le dis, Zacatecas est une ville qui m’hérite pour moi d’être une ville faisant partie de l’Unesco, j’applaudie du reste des deux mains les efforts de la municipalité pour garder cette honneurs!

Il est 17h, je cours prendre un bus de la ville pour rejoindre la gare routière. 6 ou 7 heures de bus que je vais faire dans la nuit, hélas je vais arriver non pas le matin comme j’aurai voulu mais vers 1h du matin. Cela va être compliqué pour trouver un bus ou un taxi pour m’amener au centre de la ville de Guanajuato inscrite elle aussi au Patrimoine Mondiale de l’Unesco. Et à 1h du matin, cela ne va pas être facile pour trouver un hôtel! Une seule fois cela m’était arrivé en voyage, avec ma bande d’Argentin que j’avais croisé en Bolivie. Résultat on avait chercher pendant 2h dans les rues de Potosi quelques chose qui soit ouvert…pourvus que cela ne soit pas le cas cette fois-ci!

 

Regardez moi cela, Juan de Tolosa! Traduction en français: Yohann de Toulouse!!! D’un seul coup tous s’explique!!! Je le savais qu’il y avait un lien entre Toulouse et moi! Je le savais! Appellez moi: Comte de Toulouse maintenant! lol

Yohann Taillandier (https://yoytourdumonde.fr)

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.