Elinkine et Mlomp sont deux petites localités qui méritent un article pour évoquer leurs spécificités.  Car visiter la Casamance sans découvrir ces deux villages serait une belle erreur ! Les deux localités ne sont distantes que de quelques kilomètres. L’occasion d’aller dans les endroits ruraux qui font le charme de cette superbe région du Sénégal et d’aller à la rencontre de ses habitants. A Mlomp c’est l’architecture de quelques maisons qui amène des touristes et son musée sur la culture Diola qui mérite amplement une visite ! Du coté d’Elinkine c’est l’arrivée des pécheurs chaque matin qu’il faut voir ! Et la bonne nouvelle c’est que très peu de touristes viennent voir ce moment de vie des marins revenir avec leurs cargaisons remplies de poissons ! Les marins déchargent en chantant dans une ambiance bon enfant tandis que les femmes négocient les prix ! Spectacle garantie !

Une femme en tenue locale à Elinkine photo blog voyage tour du monde https://yoytourdumonde.fr

Mlomp, village connu pour ses maisons à étages

Ainsi ce petit village accueille des touristes qui viennent exprès ici pour voir des maisons à deux étages, chose que l’on ne peut voir qu’à Mlomp. C’est un local qui a eu cette idée un peu saugrenue et originale. Les autres maisons de Mlomp comme en Casamance sont généralement des cases ( sans étage), ou  des cases en impluviums. En fait notre habitant local revenait de France où il a combattu durant la guerre. A son retour à Mlomp, lorsque les habitants lui ont demandé comment était la France, il a eu toutes les peines du monde à leur décrire les maisons françaises, il a donc décidé d’en construire ! Une idée de génie qui amène donc des touristes français et étrangers pour voir cette curiosité. Je trouve les deux ou trois maisons réussies, un très beau mélange entre les architectures casamancienne et française ! N’hésitez pas à entrer dedans, elles se visitent de l’intérieur. J’ai adoré les couloirs sur les façades qui font une promenade !

Sur la même place où se trouvent les maisons à deux étages, il vous faut absolument aller du coté du musée local. Vous allez ainsi comprendre plus en détail les us et coutumes de la culture Diola. Le guide évoque notamment les cases en impluvium et les guerres tribales. Maintenant je sais pourquoi les cases en impluvium existent et surtout leur utilité pendant les guerres tribales. Pour plus d’informations sur les cases en impluviums qui font une partie de la renommée de la Casamance, je vous donne rendez-vous sur cet article où j’explique tout !

Outre les maisons à étages et son musée, j’ai eu la chance de rester plusieurs jours à Mlomp où j’ai dormi chez des locaux. A notre arrivée avec Raphaël et son frère nous sommes arrivés au bon moment car il y avait la fête dans le village avec une compétition de lutte ! Décidément la lutte que cela soit à Dakar, Mar Lodg ou Mlomp est vraiment un sport national et très ancré dans la culture sénégalaise. La fête est vraiment bon enfant ! Pour plus d’informations sur la culture Diola, cliquez ici.

Maison à deux étages à la française du coté de Mlomp au Sénégal en Casamance photo blog voyage tour du monde https://yoytourdumonde.fr

Sénégal: Maison à deux étages du coté de Mlomp.

Maison style française du coté de Mlomp au Sénégal en Casamance photo blog voyage tour du monde https://yoytourdumonde.fr

Sénégal: Alors niveau architecture plus du style français ou de Casamance?

J’ai assisté à une cérémonie à un peu particulière à Mlomp

Deux jours après, j’ai été invité à assister à une cérémonie d’une personne qui était décédée sept jours auparavant. Dans la culture Diola, si la femme a eu une belle vie, au bout de ce laps de temps (sept jours) les habitants sortent costumés pour fêter la vie de la personne. Ainsi ce jour-là, un bœuf avait été offert de la part du mari à la famille de la dame décédée si j’ai bien compris ! Moi qui m’attendais à un moment solennel, je suis vraiment tombé des nues ! Cela chante, on rigole énormément, on se chamaille gentiment. Si les hommes sont habillés un peu n’importe comment, souvent en femmes, les femmes du village se mettent des épis de riz sur la tête et font la marche ainsi. C’est pour cela que le riz d’une saison à une autre n’est pas entièrement mangé chez les Diolas. Le riz est ainsi utilisés pour ce type de coutume.

Céremonie en hommage à une habitante décédé photo blog voyage tour du monde casamance https://yoytourdumonde.fr

Sénégal: Céremonie en hommage à une habitante décédée.

Groupe de locaux casamance mlomp photo blog voyage tour du monde https://yoytourdumonde.fr

Sénégal: Cérémonie

Une vache est offerte à une famille lors d'une cérémonie photo blog voyage tour du monde https://yoytourdumonde.Fr

Sénégal: Cérémonie à Mlomp.

 

Elinkine et ses pécheurs

Le village d’Elinkine qui compte plus de 300 habitants semble à première vue un poil plus grand que Mlomp. C’est d’Elinkine que vous pouvez rejoindre les superbes îles de Carabane et l’île des Féticheurs. Attention, prenez bien votre carte d’identité si vous prenez le bateau pour quitter ou aller à Elinkine, il y a une base militaire et les bateaux sont obligés de passer devant la base ; Ainsi les militaires demandent à chaque passage de voir les papiers des voyageurs et des locaux. Cela m’a un peu agacé de ne pas me sentir libre mais c’est ainsi.

Si ce n’est pour aller à Carabane ou sur l’île des Féticheurs, le village a peu d’intérêt. Ne sortez pas votre appareil photo près des femmes qui vendent du poisson car vous allez vous faire incendier. Si j’avais été assez libre dans le reste de la Casamance, je vois ici que certaines personnes quand elles voient un appareil photo sont aussi désagréables qu’à Dakar. En gros, ils aiment bien le touriste pour son portefeuille mais beaucoup moins lorsqu’il veut prendre des photos même de loin du marché ! J’enrage… Au passage le nom d’Elinkine proviendrait du caractère récalcitrant des habitants de la localité qui auraient la tête dure comme un caillou « tête dure comme un caillou » se dirait Elinkine en Diola. Je confirme ! Et toc, lol !

Ma première venue fut donc mitigée à Elinkine, et je ne pensais même pas y revenir. Sauf que j’ai suivi mon ami « Doudou » qui devait faire des commissions pour les habitants de l’île des Féticheurs où il n’y a aucun magasins. Je l’ai donc suivi pour aller chercher des œufs et de l’essence pour les bateaux à moteur. Lorsque nous arrivons, je tombe des nues en voyant tôt le matin que les pêcheurs après de longues semaines en mer rentrent. Déjà leurs bateaux en bois sont superbement décorés ! Mais en plus ils chantent en déchargeant ! Je regarde ce spectacle avec étonnement et grand plaisir ! C’est magnifique. Je sors mon appareil photo, me cache derrière une partie de la station d’essence et je regarde ce moment de vie pendant 1h.

Alors que les marins continuent de chanter et de décharger, les femmes ne chôment pas. Non, elles sont là pour négocier le tarif des poissons ! Parfois il y a de sacrées engueulades, ça se chamaille mais tout rentre dans l’ordre ! On est vraiment ici sur une place de marché dans le sens économique d’offre et de demande ! Et toujours cette joie de vivre des marins qui continuent de chanter ! Je peux d’ailleurs comprendre leur joie parce que rester plusieurs semaines dans leurs petits bateaux à plusieurs  ne doit pas être facile ! Chapeaux messieurs !

Les superbes bateaux de pecheurs à Elinkine en Casamance au Sénégal photo blog voyage tour du monde https://yoytourdumonde.fr

Sénégal: Les pêcheurs arrivent à Elinkine pour décharger les bateaux

Sénégal: Elinkine le matin quand les pêcheurs déchargent les bateaux de poissons en casamance photo blog voyage tour du monde https://yoytourdumonde.fr

Sénégal: Elinkine le matin quand les pêcheurs déchargent les bateaux de poissons.

Les habitants d'Elinkine qui attendent l'arrivée des bateaux le matin photo blog voyage tour du monde https://yoytourdumonde.fr

Sénégal: Les femmes attendent les bateaux.

 

 

Comment rejoindre Elinkine et Mlomp

Elinkine se trouve à 25km d’Oussouye et 55km de Ziguinchor.  Il y a donc 2 manières pour arriver à Elinkine :

  • Soit vous venez de Ziguinchor et dans ce cas vous traversez le village d’Oussouye puis après vous arrivez à Elinkine par la route.
  • Soit vous partez de l’île de Carabane et dans ce cas vous prenez le bateau pour rejoindre Elinkine.
  • Enfin si vous êtes dans les terres mais à l’Ouest de la Casamance du coté de Cap Skirring ou de Diembering le mieux est d’aller à Bouyouye et son village solaire puis d’aller sur l’île des Féticheurs. Cela vous fait un sacré périple ! Ainsi pourquoi ne pas prendre une journée, visiter Diembeing et surtout Bouyouye. Puis aller sur l’île des Féticheurs. Là vous dormez une nuit et vous repartez tôt le lendemain matin en bateau à Elinkine. Après pour rejoindre la commune de Mlomp c’est très simple, celle-ci se trouve à 10km d’Elinkine sur une route…goudronnée! Je l’ai empruntée avec mon ami Raphaël en stop et en tracteur !
Doudou peut venir vous chercher pour vous amener à Elinkine à l'Ile des Féticheurs là ou il vit en casamance photo blog voyage tour du monde https://yoytourdumonde.fr

Sénégal: Mon ami Doudou de l’Ile des Féticheurs qui m’amene à Elinkine.

Famille de casamance prépare le riz à Mlomp photo blog voyage tour du monde https://yoytourdumonde.fr

Sénégal: Une famille de Casamance prépare le riz.

Les superbes bateaux de pêcheurs à Elinkine en Casamance au Sénégal photo blog voyage tour du monde https://yoytourdumonde.fr

Sénégal: Les bateaux à Elinkine

 

Si vous avez aimé cet article, merci de cliquer sur ‘j’aime’ en dessous, de le faire partager ou d’écrire un petit commentaire. Cela ne prend que quelques secondes mais cela me fait très plaisir.

Je remercie Allianz Travel et Globedreamers mes partenaires dans ce projet « Voyage – Ecole » sans qui toute cette aventure n’aurait pas été possible.

Yohan Taillandier

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.