Le Volcan Santa Maria culmine à plus de 3 772m d’altitude au Guatemala. La particularité du Volcan Sant Maria est que durant une méga explosion en 1902, une cavité s’est créée dans le volcan pour ressortir plus loin sous la forme d’un dôme de lave que l’on appelle le Santiaguito et qui constitue à présent la partie active du volcan. 

J’ai eu la chance de faire l’ascension du Santiaguito, un aller-retour d’une durée de 19h en deux jours ! Un plaisir pour les yeux car j’ai eu la chance de voir des dizaines d’éruptions volcaniques d’anthologie toutes les 25 minutes ! Mais la montée est vraiment difficile, elle fut la plus difficile de mon tour du monde ! La bonne nouvelle est qu’il existe différents points pour admirer les nombreuses éruptions du Santiaguito et du Volcan Santa Maria ! Suivez le guide ! 

Randonnée sur le volcan Santa Maria et du Santiaguito au Guatemala photo blog voyage tour du monde travel https://yoytourdumonde.fr

Guatemala: Randonnée sur le Volcan Santa Maria

L’histoire du volcan Santa Maria

Petit coquin ou vilain coquin que ce Volcan Santa Maria ! En effet, la 1ère éruption répertoriée du Santa Maria est intervenue le 24 octobre 1902 et se termina le 12 novembre ! Cette éruption de grande ampleur a donné naissance à un autre cratère, le Santiaguito. Cette explosion a fait de nombreux dégâts et des morts dans la région, rien ne présageait en effet que ce volcan pouvait se réveiller ! Imaginez la stupeur des habitants ! Sur ce coup, le volcan Santa Maria n’a pas loupé son entrée dans l’histoire. Pour vous donner une idée du degré de l’intensité de l’explosion, cette dernière a été notée 6 sur l’indice d’explosivité volcanique qui en compte 8. Aucun volcan n’a atteint l’explosivité de 8, et 4 seulement ont atteint le niveau 7 ! C’est dire la violence de l’explosion de 1902 du volcan Santa Maria. 

La dernière éruption, toujours en cours, a commencé en 1922 ! C’est du côté du Santiaguito que l’on peut voir tous les jours l’activité du volcan Santa Maria avec des éruptions quotidiennes, écoulements de lave et présence de nuées de fumées. Cela entraîne régulièrement des dégâts et des morts. 

En conséquence des nombreux dégâts causés, le volcan Santa Maria est sur la liste des « volcans de la décénnie ». La liste ne comporte que 16 volcans dans le monde qui sont donc étudiés pour leurs dangerosités, notamment pour les zones habitées. 

Randonnée sur le Volcan Santa Maria et le dôme du Santiaguito au Guatemala photo blog voyage tour du monde travel https://yoytourdumonde.fr

Guatemala: Randonnée sur le Volcan Santa Maria et le dôme du Santiaguito.

Carte du volcan Santa Maria

 

 

Comment voir l’éruption volcanique du volcan Santa Maria et de son dôme le Santiaguito?

Il existe 3 possibilités : 

– La meilleure est de monter directement sur le Santiaguito et de dormir à quelques mètres du cratère. La montée est vraiment difficile et dangereuse. Tout le monde ne peut pas se le « permettre ». Elle est normalement réservée aux hommes expérimentés ! Bon, ok, j’ai menti pour faire l’ascension, mais j’ai vraiment souffert ! J’ai fini avec deux béquilles fabriquées par mon guide car j’avais les jambes tétanisées ! 

– Faire l’ascension du volcan Santa Maria est moins difficile que l’ascension du Santiaguito mais cela monte un peu ! C’est surtout le manque d’oxygène le problème, la fin de l’ascension est donc éprouvante. 4H de montée pour avoir un panorama à couper le souffle au sommet du volcan. 

– Si il y a trop de nuages ou que vous avez du mal à monter, il existe des miradors. Si ce mirador n’est pas couvert par la brume, vous pourrez assister aux superbes éruptions sans monter au sommet du Santa Maria ni du Santiaguito.

Base camp sur le volcan Santiaguito au Guatemala, photo blog voyage tour du monde travel https://yoytourdumonde.fr

Guatemala: Nous avons continué la randonnée jusqu’au Santiaguito.

 

Conseils pour l’ascension du volcan Santa Maria

Comment se passe l’ascension ? 

Les guides partent vers 5h du matin pour que vous arriviez vers 9h au sommet de Santa Maria. Vous partez tôt pour éviter de trop monter avec le soleil et donc la chaleur. Et en matinée il y a peu de nuages, ces derniers dans cette partie du globe se développent vers 12h et gâchent donc la vue. 

Mais, si vous désirez voir le lever du soleil directement du sommet, c’est possible ! Dans ce cas il faut partir à 2h de  Quetzaltenango. Je conseille de partir à cette heure. Premièrement peu de monde le font, vous êtes sûrs d’être seul sur le site et de profiter des lieux. Enfin c’est vraiment un endroit unique, alors pourquoi ne pas vivre ce lever de soleil ? 

Quand partir pour voir les éruptions volcaniques ? 

Décembre, Janvier, Février et Mars sont de très bons mois pour voir les éruptions volcaniques ! Nous sommes en pleine saison sèche ! En saison humide les sommets peuvent être sous les nuages pendant de nombreux jours ! 

Un guide est-il obligatoire pour monter le volcan Santa Maria au Guatemala ? 

Personnellement je pense qu’un guide est plus qu’obligatoire, même si la loi ne l’impose pas ! En plus, vous faite travailler les locaux ! Mais si vous êtes vraiment fauchés et que c’est un rêve de voir des éruptions volcaniques, l’application MAPS montre le chemin ! Le plus dur est de ne pas se tromper dès le départ ! Demander la veille aux locaux une petite aide ! 

Concernant la possibilité d’aller au mirador, là aussi, un guide n’est pas obligatoire. 

Attention à la pollution 

Emmenez un plastique pour ramener vos déchets. Je l’écris car les autorités font tout pour garder les sentiers propres, ce qui n’était pas le cas avant. Heureusement, le Guatemala ne fait pas les même erreurs que d’autres pays. Donc faites comme le gouvernement, prenez des dispositions pour ne pas mettre par terre vos déchets ! 

Que dois-je amener pour l’ascension du volcan ? 

De bonnes chaussures de sport sont une obligation pour monter vers le sommet du volcan Santa Maria. Mais pas seulement. N’oubliez pas de prendre une veste pour ne pas avoir froid au sommet ! 

Mais aussi une paire de lunettes de soleil et une casquette ! Le matin, le soleil tape fort ! Et bien évidemment 2l d’eau au minimum ! 

Notre guide nous prépare à manger sur le Volcan Santa Maria (dôme Santiaguito) au Guatemala photo blog voyage tour du monde travel https://yoytourdumonde.fr

Guatemala: Carlos nous prépare à manger.

guatemala-santiaguito-volcan-voyage-travel

Guatemala: Entre le campement et le volcan.

 

Si vous avez aimé cet article, merci de cliquer sur ‘j’aime’ en dessous, de le faire partager ou d’écrire un petit commentaire. Cela ne prend que quelques secondes mais cela me fait très plaisir.

Yohann Taillandier

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.