Chichicastenango et son marché sont réputés dans le monde car c’est le plus grands marché d’Amérique Centrale. Une bonne matinée est nécessaire pour visiter l’ensemble des étales. Il y a de quoi se perdre dans ce labyrinthe de tissu, d’objets artisanaux, de saveurs, d’odeurs et de bruits. Ce sont des paysans et des locaux qui viennent, parfois de très loin, pour vendre leurs produits dans ce vaste marché pittoresque, l’un des plus beaux du monde ! Savez-vous au moins que vous allez partir à coup sûr avec quelque chose ?

Perché dans les hauteurs de la région d’El Quiché, la visite du marché – qui se fait tôt le matin – est un immanquable de votre séjour au Guatémala. J’y ai vraiment ressenti la culture guatémaltèque haut en couleurs. Attention, le marché n’est ouvert que deux jours dans la semaine !

Mon programme de la journée :découvrir la ville de Chichicastenango et son marché après être resté quatre jours magnifiques près des rivages du Lac Atitlán. Puis en fin de journée, je reprendrai la route pour aller vers la ville de Coban, réputée pour sa production de café.

Les photographes pourront prendre de nombreux clichés au marché de Chichicastenango au Guatemala photo blog voyage tour du monde travel https://yoytourdumonde.fr

Guatemala: Marché de Chichicastenango

La ville de Chichicastenango en histoire et en géographie

La ville compte 66 000 habitants, elle est perchée à plus de 2 172m d’altitude. Autre caractéristique très intéressante, la ville possède deux pouvoirs.

D’un coté l’Eglise catholique et la République du Guatemala qui nomment les prêtres et les responsables municipaux et de l’autre la population indienne qui élit ses propres chefs civils et religieux chargé des questions locales.

Le pouvoir indien est lui aussi doté d’un conseil et d’un tribunal pour répondre aux affaires concernant uniquement la communauté indienne. D’où une question que je me pose : un blanc peut il dire qu’il appartient à la communauté maya pour échapper à une sentence plus lourde ?

Que faire et que voir à Chichicastenango ?

Visiter le marché de Chichicastenango

Les vêtements au Guatemala sont bien différents des autres pays du monde surtout d’Asie et d’Europe. Les vêtements colorés sont partie intégrantes de la culture guatémaltèque. Il est à noter que les produits vendus sont des produits artisanaux, qui ont été fabriqués par les locaux ! On est loin des produits chinois ! Ce qui veut dire que si cela peut vous paraître cher, il y a eu de nombreuses heures de travail pour les faire.

De toute façon, vous allez devoir négocier, mais faites le avec intelligence : Sans vous faire arnaquer et sans baisser trop les prix. Voici donc une liste des produits que vous pouvez acheter. A vos marques, près…achetez !

  • Vêtements traditionnels, beaucoup de chemises mais aussi des pantalons.
  • Des sacs notamment en cuire et en couleurs. J’adore !
  • Des couvertures mais aussi des hamacs. J’en ai acheté un au Pérou sinon je craquais de nouveau !
  • Des bijoux(les mayas étaient très bons dans la réalisation de bijoux) et ici aussi ils sont magnifiques. Restauration : vous pouvez aussi manger sur le marché, l’occasion de vous restaurer encore plus local.

Assister aux offrandes des Indiens Quichés

Il n’y a pas que le marché de Chichicastenango qui est à faire et à voir. En effet, et j’ai adoré voir ceci, vous pouvez assister aux offrandes des Indiens Quichés sur les marches de l’Église Santo Tomás. Ces offrandes faites par la population locale sont pour demander de bonne récoltes aux dieux mais aussi une bonne santé. L’atmosphère qui s’y dégage est très loin des prières que l’on peut voir en Europe mais qui s’approche énormément de ce que j’avais vu dans l’église de San Juan Chamula au Mexique.

Visite de l’Église Saint-Thomas

Pour commencer il est interdit d’entrer dans l’église si vous êtes en short, ou épaules nues. De plus, la prise de photo y est interdite.

L’église est typique du style colonial espagnol, elle fut construite sur un ancien temple Maya. Sa couleur blanche donne un effet très esthétique au bâtiment. A l’intérieur, pas grand-chose à voir. Ce qui est réellement intéressant voir fascinant ici, c’est l’atmosphère qui s’y dégage sur les marches à l’extérieur de l’église les jours de marchés. Les fumées d’encens accompagnées de pétard donnent au lieu un endroit unique ! C’est absolument à faire et à voir. Très interessant !

Museo de Máscaras Ceremoniales

Hélas, je n’ai pas eu le temps de faire la visite de ce musée des masques, j’ai pris trop de temps à négocier au marché. Mais beaucoup de touristes m’ont dit que c’était à faire. Il y a un petit atelier ou vous allez voir comment sont fabriqués les masques. Cest derniers sont très importants dans la culture guatémaltèque surtout durant les fêtes religieuses. Vous allez pouvoir découvrir des masques humains que mettaient les Mayas mais aussi des masques d’animaux.

Le cimetière de Chichicastenango

Et oui, à l’image du cimetière de La Havane et de Santiago de Cuba, celui de Chichicastenango vaut son petit coup d’oeil ! Mais cette fois-ci vous pouvez rester à l’extérieur. En fait, à l’intérieur on peut découvrir un cimetière très peu entretenu mais vraiment beau ! Vous pouvez y voir des centaines de tombes colorés et de couleurs bien vives. C’est assez déconcertant, très loin des cimetières Européen où nos tombes sont de couleurs noir, grise ou blanche. Ce qui prouve encore une fois qu’ici la mort ne fait pas peur et n’est pas considérée comme une fin en soi. Durant la période de Noël les habitants viennent déposer des fleurs ce qui rend le cimetière très beau de l’intérieur et de l’extérieur !

Pascual Abai, lieu de culte maya

Si vous aimez marcher et voir un lieu de culte maya, la visite de Pascual Abai est pour vous. Lorsque vous êtes du coté de l’Église San Thomas, allez en direction du musée des masques. Puis remontez la colline (attention cela grimpe un peu). Sur cette dernière, vous allez trouver plusieurs plate-formes où sont brûlées des offrandes. Ce sont les locaux qui viennent ici faire ce rite maya en donnant des cadeaux aux Dieux. La promenade est très agréable, elle dure 30 minutes. Arrivés en haut de la colline, vous allez avoir une belle vue panoramique de Chichicastenango et surtout sur les tombes colorées du cimetières.

Le plus rand marché d'Amerique Centrale se trouve à Chichicastenango au Guatemala photo blog voyage tour du monde travel https://yoytourdumonde.fr

Le marché de Chichicastenango au Guatemala.

Sur le parvis de l'église Saint Thomas à Chichicastenango au Guatemala photo blog voyage tour du monde travel https://yoytourdumonde.fr

Guatemala- Marché de Chichicastenango: Sur le parvis de l’église.

Pourquoi visiter le marché de Chichicastenanago ?

– C’est vraiment un marché pittoresque. On est loin d’un marché à touristes. Ce marché est capital sur le plan économique pour bon nombre de vendeurs des villages avoisinants. Il n’y a pas de triche de leur part, tout est authentique ! Retrouvez un article complet du magazine Géo sur ce marché de Chichicastenango!

– C’est une bonne façon de connaître la culture guatémaltèque ! Notamment sau niveau gastronomique mais aussi sur leurs traditions avec les masques.

– Les passionnés de photos comme moi seront aux anges ! Le marché de Chichicastenango est le paradis pour les amateurs de photos ! Rien que les vêtements traditionnels portés par les locaux avec leurs tissus flamboyant sont à photographié. En plus tu peux photographier les enfants qui s’amusent.

– J’avoue, que la tentation était trop forte, j’ai même réussi à prendre des photos à l’intérieur de l’église tant je trouvais la scène magnifique avec ses bougies par centaines et les gens en train de prier. Mais c’est mal Yohann ! Je sais, j’irai me confesser…

Petite pause lecture en attendant le client au marché de Chichicastenango au Guatemala photo blog voyage tour du monde travel https://yoytourdumonde.fr

Guatemala- Marché de Chichicastenango: Petite pause lecture en attendant le client.

Conseils pour visiter le marché Atitlán

Horaires et jours d’ouverture du marché de Chichicastenango

Information importante, le marché de Chichicastenango est ouvert seulement le jeudi et le dimanche. Il n’est pas possible d’ouvrir le marché les autres jours de la semaine, car il faudrait une très grande logistique pour les vendeurs locaux. Imaginez, beaucoup d’entre eux sont des paysans ou des vendeurs de masques ou de tapis qui habitent loin. Ils ne peuvent donc arriver à Chichicastenango et repartir dans la même journée pour certains. Donc un marché tous les jours seraient trop difficile à gérer.

Concernant le jour de visite, préférence pour le dimanche ou la ville devient irréelle avec la population très croyante qui s’empare des différentes églises.

Comment visiter le marché de Chichicastenango

Il existe plusieurs moyens pour visiter le marché. Le plus simple est de :

– Réserver une excursion à votre hôtel. La visite du marché de Chichicastenango étant l’un des TOP 10 du Guatemala, presque tous les hôtels vous proposent des réservations.

– La deuxième solution est de réserver auprès d’une agence de voyage si votre hôtel n’en fait pas. Dans ce cas, faites jouer la concurrence entre les agences de voyages. Faites-en plusieurs pour voir les écarts de services. Je suis parti du Lac Atitlán de cette façon.

Enfin, vous pouvez partir via un bus local qui va en direction de Chichicastenango. C’est le moyen le moins cher, et vous êtes avec les locaux. Avec un peu de chance vous allez partir avec les vendeurs et donc pas mal de produits sur le toit du bus ! Une bonne expérience à vivre ! C’est de cette façon que j’ai quitté la ville pour vivre de nouvelles aventures, c’était très drôle. Les touristes prennent rarement ce type de transport et puisque je parle bien espagnol j’en ai profité pour parler avec les locaux.

Négocier avec intelligence

Comme je l’ai écrit plus haut, il est impossible de repartir les mains vides du marché de Chichicastenango ! Il y a tellement de choses à acheter dans ce labyrinthe d’étales que vous allez obligatoirement craquer !

Personnellement j’ai acheté de nombreux cadeaux pour mes petits neveux. Mais avant de sortir les billets sachez qu’il faudra négocier ! En gros, même si ce marché n’est pas un attrape touriste, les locaux vont vous voir arriver ! Il faut dire qu’un blanco comme moi et un guatémaltèque, rien que sur la couleur de peau, je suis grillé !

Les prix annoncés seront donc « prix touriste », bien différents des prix proposés aux locaux. Généralement les prix à destination des touristes sans négociations sont 3 à 4 fois plus chers que le prix normal ! (Il parait que les japonais se font toujours avoir ou plutôt n’ont pas la culture de la négociation et payent le prix que l’on indique. Du coté des USA et des européens, cela négocie sévère).

Alors comment faire pour acheter sans ce faire plumer :

– Lorsque vous tomber raide dingue d’un sac ou du bijoux que vous attendez de voir depuis des années, ne sautez pas partout ! (Oui, c’est ce que je fais). Parce que là, le vendeur sait que vous allez l’acheter et que vous êtes prêts à mettre le prix pour ce coup de coeur. Donc demandez le prix avec une voix posée, juste pour information puis faites semblant de partir. Vous avez 90 % de chance pour que le vendeur vous fasse une deuxième offre. Demandez alors quelques informations sur le produit en disant que c’est trop cher pour vous ou que vous avez vu le même produit moins cher ailleurs. Généralement le troisième prix sera un bon prix. Si vous trouvez que cela est encore trop alors il est temps de donner votre prix.

Personnellement je conseille de faire le tour du marché dans son ensemble une première fois, comme cela vous allez voir ce qui vous fait vraiment envie! Attention cependant, le marché est un vrai labyrinthe, il y a des milliers de boutiques et de vendeurs ! Donc si vous avez un coup de coeur, regardez bien ou vous êtes pour revenir plus tard !

Une femme sur le marché de Chichicastenango au Guatemala le plus grand marché d'Amérique centrale photo blog voyage tour du monde travel https://yoytourdumonde.fr

Guatemala: Une femme sur le marché de Chichicastenango

Avis sur Chichicastenango

On trouve de tout sur ce marché, les vêtements bien sur mais aussi des sacs, des foulards. Bref les touristes peuvent être contents. Pendant les trois premières heures je n’ai rien acheté. Après tout la veille je m’étais lâché. Et puis la dernière heure, j’ai craqué et j’ai acheté des cadeaux pour les trois autres neveux !

J’ai déambulé pendant des heures sur le marché à regarder les touristes mais surtout la population locale vivre. Très intéressant. La façon de négocier n’a pas son pareil ! Mais, je vous conseillerais

presque de faire vos emplette du coté du Lac Atitlán ou du Mexique et de la ville de San Cristobal de la Casas, les affaires sont les mêmes avec un prix légèrement inférieur.

Et les offrandes sur les marches de l’Église m’ont vraiment fasciné ! L’odeur de l’encens, les bruits des pétards ! J’étais vraiment dans mon élément à apprendre sur la culture d’un peuple que je ne connais pas du tout !

Les photographes sont aux anges sur le marché de Chichicastenango photo blog voyage tour du monde travel https://yoytourdumonde.fr

Guatemala: Marché de Chichicastenango:

Après le marché direction Antigua en bus local

Départ en bus local : Chichicastenango /Antigua

Arrivée 15h, je regarde une carte et je décide de changer complètement de programme. Je ne vais plus au nord, mais direction plein sud ! Beaucoup de touristes ce matin m’ont dit privilégier le Honduras et non Le Salvador pour des raisons des sécurités. Je passerai donc par le Honduras pour continuer ma route vers le sud de l’Amérique Centrale. C’est aussi cela un tour du monde seul, tu changes tes plans tous le temps ! Je prends donc la direction d’Antigua, la ville qui est réputée pour être la plus belle ville du pays, inscrite au Patrimoine Mondiale de l’Unesco ! Et il n’y a pas beaucoup de ville qui ont ce label du coté du Guatemala.

Pour aller à Antigua, plusieurs possibilités : bus de touriste, direct, sécurisé et très cher. L’autre possibilité : bus public, avec les locaux, pas chers, attention aux affaires car les sacs sont sur les toits et parait-il un peu dangereux ? Le choix est fait…je décide de prendre le bus public ! ENORME !!!

Je me retrouve au premier siège. Quand je rentre le bus est blindé et les locaux me regardent avec de grands yeux ! Je suis bien-sur le seul blanc ! Je m’en rappellerai de ce voyage ! 4 heures d’anthologie avec un chauffeur qui s’est pris pour Schumacher et son assistant pour Dieu le Père ! Pour vous donner une idée, le chauffeur à chaque virage se penchait comme s’il était sur une moto. Cramponné avec mes deux mains, j’ai réussi à me retrouver le cul par terre sur l’allée centrale quand mon voisin guatémaltèque à perdu pieds et est tombé sur moi. Dire que nous sommes tous très mal installés est peu dire ! Nous sommes trois sur une banquette pour deux personnes, certains ont encore moins de chance car ils sont quatre ! Arrivé à la gare routière d’Antigua, je remarque que 90% des bus sont peints comme le mien mais que 10% sont jaune avec une inscription HIGHT SCHOOL ! Je comprends direct, les bus publique sont en faite d’ancien bus High school des USA !!!

Un bus au Guatemala se sont les mêmes que les bus des écoles aux USA photo blog voyage tour du monde travel https://yoytourdumonde.fr

Les célèbres bus du Guatemala! Ils vous disent quelques choses?

Bus public du Guatemala photo blog voyage tour du monde travel https://yoytourdumonde.fr

Guatemala- Marché de Chichicastenango

Yohann Taillandier

A propos de l'auteur

Articles similaires

2 Réponses

  1. Marx

    Beaux sujets et reportages au top. Félicitations et merci. Je rentre du Guatémala.
    Bien cordialement.

    Répondre
    • yohann

      Merci pour votre commentaire. Cela fait toujours plaisirs d’en recevoir et cela n’est pas tout les jours que j’en reçois.
      Et tu es resté combien de temps au Guatemala? Tu as visité quelles villes? J’ai adoré ce pays notamment dans l’Ouest ou je suis allé du coté d’un Volcan.

      Yohann

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.