Baracao est la ville la plus à l’est de Cuba. Elle est totalement encerclée par des montagnes et par une végétation tropicale très dense. Baracoa, c’est surtout la nature autour de la ville. D’une certaine manière, après le bus depuis Santiago de Cuba, cette ville est un vrai mirage, je ne m’attendais pas à la voir dans ce paysage de forêt vierge.

On vient à Baracoa pour ses nombreuses excursions possibles, notamment le Yunque, une montagne plate, pour manger local ou pour ses plages. Les amoureux de l’ authenticité et de la nature seront aux anges ! Le chocolat y est cuisiné à toutes les sauces, notamment avec du miel et du sucre ! Dans le centre, l’église a été rénovée et une rue piétonne de 300m a vu le jour. Baracoa, c’est la ville aux 3c : Cacao, Coco et Canne à sucre.

A noter que Baracoa se trouve dans la région de Guantanamo, où se trouve la triste base américaine. 

Baracoa est une magnifique ville tout à l'est de Cuba entre montagnes et mer photo blog voyage tour du monde https://yoytourdumonde.fr

Baracoa: Bords de mer magnifique ou les vagues se cassent sur les digues.

Histoire et géographie de Baracoa

Baracoa et le premier indien d’Amérique brûlé vif…

C’est donc ici que Christophe Colomb posa son premier pied en Amérique ! Depuis tout petit, on nous rabâche en cours d’Histoire que Colomb découvrit l’Amérique en 1492. Mais je ne savais pas qu’il débarqua du côté de Baracoa. De cette arrivée découle une légende : C’est ici que se dresserait la première croix apportée d’Europe par l’explorateur. Elle se trouve actuellement non loin de la cathédrale de Nuestra Senora de la Asùncion. Cependant, la datation au carbone 14 infirme ce fait historique. (Décidément ce carbone 14 ne fait pas que des heureux !).

Mais il ne pourra contredire un autre fait historique beaucoup plus tragique à savoir que c’est ici que fût brûlé vif par les espagnols en 1511 le premier indien, le chef Hatuey. On peut admirer son buste devant la cathédrale. 

Si Colomb a posé son premier pied à Baracoa, la ville ne fût fondée officiellement qu’en 1511 par Diego Velazquez de Cuellar puis abandonnée au milieu du 16ème siècle. Cocorico, ce sont les français qui vont lui donner un deuxième élan avec l’arrivée des planteurs français d’Haïti qui cultivent alors les cocotiers, caféiers et cacaoyers dans les montagnes. 

Mais, isolé de tout, Baracoa a des difficultés pour se développer. La ville ne connut la fin de l’isolement qu’en 1964 avec la construction de la route ! Mais cet isolement de Baracoa comme de Bayamo en fait à présent deux villes qu’il faut visite avec une culture et des traditions locales bien ancrées. Actuellement, Baracoa est une ville qui compte 80 000 habitants ! 

Buste du premier indien à être brulé vif en Amérique à Baracoa à Cuba photo blog voyage tour du monde https://yoytourdumonde.fr

Baracoa: Hatuey fut le premier indien qui se rebella contre les espagnols.

Géographie de Baracoa

Baracoa se trouve dans la province de Guantanamo, à l’extrème est de Cuba. Mais Yohann, on parle bien du même Guantanamo, la base made in USA à Cuba. Oui, la base américaine n’ est donc pas très loin… 

Que faire et que voir à Baracoa?

L’Ascension d’El Yunque 

Bien évidemment, l’activité numéro uno de Baracoa est l’ascension d’El Yunque, une montagne plate. C’est une randonnée magnifique et inoubliable même si un peu difficile. Les non marcheurs vont souffrir mais cela vaut le coup. La forêt y est luxuriante ! Vous allez monter en compagnie de palmiers, cocotiers, bref, d’une nature exubérante.

Dans un premier temps, la balade peut se faire seul jusqu’à la cascade, en comptant alors 45 minutes de marche. L’on peut se baigner dans cette dernière. Après, il faut prendre le sentier de Jutiero pour aller au somment de Yunque. Prévoyez une bonne demie journée pour l’ascension et le retour. (Voir partie « conseil pour l’ascension d’El Yunque »). Je trouve qu’un guide est nécessaire pour vous faire découvrir les nombreux fruits et plantes que vous allez rencontrer et notamment le cacao.

A votre arrivée, tout en haut, attendez vous à un plaisir immense assuré et décuplé par la beauté du panorama sur la région de Baracoa ! 

Promenade sur la Pointe de Maisi 

La police qui contrôlait la route à été supprimée en 2012. La grande question est de savoir s’il est possible de monter aux phares. Quand j’y suis allé, la réponse était négative. Certains touristes ont pu y monter depuis 2012 mais ils semblent de nouveau fermés ! A voir. Si le phare est fermé, vous pouvez peut-être éviter de faire la promenade qui n’a plus aucun intérêt. 

La Cathédrale Nuestra Senora de Asùncion 

Il vous faut absolument aller du coté de la Cathédrale Nuestra de Asùncion, notamment pour voir la croix du débarquement de Christophe Colomb. La façade de la cathédrale a été rénovée il y a peu. Attention, la cathédrale est souvent fermée, renseignez-vous bien sur ses horaires d’ ouverture. 

Museo Arqueologico la Cueva Del Paraiso 

Cette visite du musée archéologique de Baracoa est intéressante. Il se trouve dans une grotte mais aussi en plein air. Un peu difficile d’accès (prenez de l’eau avec vous) vous en apprendrez un peu plus sur la ville. L’endroit est joli et surtout la vue panoramique est à couper le souffle. 

Parque Independencia 

Au coeur de la ville historique, juste à coté de la cathédrale, le Parque Independencia est un vrai havre de paix, c’est LE parc central de Baracoa. L’occasion de se reposer, de voir comment vivent les cubains et même de discuter avec les gens, sauf de politique, enfin pas tout de suite ! Plusieurs bars sont présents, mais aussi la Casa Troca (maison de musique). Vous serez amenés à venir souvent ici car c’est ici que vous pouvez retrouver le wifi du coté de Baracoa. 

Casa de la Trova 

Quelle ambiance encore une fois vous allez découvrir dans cette Casa de la Trova…une véritable institution à Baraoca ! Les amoureux de la musique cubaine seront plus que satisfaits ! Le petit mojito se boit très bien. Et vous allez danser comme jamais ! Bonne nouvelle, les prix sont vraiment attractifs ! J’ai qu’une hâte, y retourner ! 

Playa Banca 

Située dans un parc national, la Playa banca est une petite plage authentique. Si la plage est petite, le clou de cette sortie est vraiment la balade pour y aller. Certains préfèrent la visite au petit matin avec le soleil dans le dos pour admirer Baracoa. Pour y aller, vous pouvez marcher ou faire un peu de pirogue pour franchir le Rio Miel (10cuc). Une traversée sympathique depuis que le le cyclone Matthew a emporté un pont de bois. Si vous continuez votre chemin, de l’autre coté de la rive, vous pouvez rejoindre la Cueva del Agua, certains s’y baignent dans une eau limpide..mais trop fraîche pour moi! 

Casa del chocolate 

Attention, la Casa del chocolate n’est pas un musée comme bon nombre de touristes, moi compris, pourraient le croire. Il s’agit d’un établissement proposant du chocolat à toutes les sauces (chocolat chaud, froid, à la glace, au rhum…) ! Un véritable délice ! J’ai même ouvert ma bourse, et pourtant je suis économe ! L’ambiance y est agréable. Dans la vitrine, des objets relatifs aux chocolats sont présents comme des moules. J’ai vraiment aimé le chocolat chaud pour moins de 1cuc. Le soir, il y a souvent de petits concerts. 

Muséo municipal del fuerte matachin 

Les amoureux d’Histoire et les curieux pourront découvrir ce joli petit musée retraçant les péripéties de Baracoa et son histoire. Vous y trouverez beaucoup de témoignages et de photos pour comprendre l’histoire de la ville depuis l’arrivée de Christophe Colomb ! Il y a même un guide local parlant français. 

Baracoa est une très belle ville coloniale à l'Est de Cuba. Photo blog voyage tour du monde https://yoytourdumonde.fr

Architecture de Baracoa à Cuba.

Que faire et que voir aux alentours de Baracoa?

Boca de Yumuri et canyon de Yumuri 

Hélas, je n’ai pas eu le temps d’y aller, une prochaine fois peut-être. Il s’agit de l’embouchure du Rio Yumuri. Vous allez pouvoir admirer de belles plantes, des oiseaux et des centaines de papillons. Vous pouvez également faire sur place un tour en barque ! Rigolade et fraicheur assurées ! 

Playa maguana 

Si l’air est trop humide et que vous suffoquez de la chaleur, alors une journée à la plage du coté de 

la Playa maguana peut être interessante. Cette plage se trouve à 30 minutes de Baracoa en voiture. C’est par une route défoncée que vous y accéderez. Si vous aimez le snorkeing, vous pouvez louer un pédalo et faire 200m pour rejoindre la barrière de corail. Plusieurs restaurants sont installés sur le site, vous ne risquez pas de mourir de faim ! A vos transats ! 

Playa manglito 

La playa Manglito est située dans un lagon ! Imaginez la beauté, et en plus elle est bordée de cocotiers ! Remontez le long du Rio Duaba et prenez une ancienne route militaire, résultat, une vue splendide sur le sommet de la Sierra et une autre sur le parc de toute beauté. 

Boca del miel 

Superbe balade à réaliser à pied ou en voiture dans ce très beau village de pêcheurs. 

Entourée par la mer Baracoa est une très belle ville à Cuba photo blog voyage tour du monde https://yoytourdumonde.fr

La mer à Baracoa

Conseils pour visiter Baracoa

Pour visiter El Yunque, voici plusieurs conseils : 

– Réserver une bonne demie journée entre l’ascension et le retour. 

– Il peut faire très chaud, pensez à prendre une casquette et une grande bouteille d’eau par personne. 

– S’il a beaucoup plu avant, demander aux personnes de votre casa particular ou à l’hôtel si d’après eux les rivières sont en cru et si vous allez pouvoir accéder au chemin. Une partie pour se rendre au Yunque se fait par le passage d’une rivière. Ne prenez pas de risques. A titre personnel, le retour a été délicat car la rivière était à hauteur de mes hanches ! J’ai cru être bloqué et encore plus emporté ! 

– Frank est un cubain qui parle français et qui vous fera découvrir la faune et la flore. Vous pouvez le joindre à la casa canacuba au 27 rue Maceo. Ou Steve de la casa nilson. 

– La montée d’ el Yunque est un peu difficile, elle est encore plus hardue s’il a plu la veille, donc prévoyez de bonnes chaussures de marche et gardez vos sandales pour la plage ! 

Comment venir à Baracoa ? 

Il n’y a que 2 solutions pour venir à Baracoa. Soit prendre l’avion de La Havane soit prendre le bus Viazul au départ de La Havane, Santiago de Cuba ou Camaguey. Comptez 4h de bus pour Santiago/Baracoa, plus de 10h de bus depuis La Havane. Si vous êtes à Camaguey, vous pouvez prendre le bus Viazul de nuit. (départ à 20h15 de Camaguey et arrivée à Baracoa à 6h40 !) 

Pour l’avion, les vols ne sont pas très fréquents. Les villes ayant un lien avec l’aéroport de Gustavo Rizo sont Santiago de Cuba et La Havane avec la compagnie aérienne d’État « Cubana de Aviacion ». 

Outre le chocolat, la pêche est une activité importante pour les locaux à Baracoa photo blog voyage tour du monde https://yoytourdumonde.fr

Pêche à Baracoa

Combien de jours sont nécessaires pour profiter de Baracoa? Et quel itinéraire?

Un minimum de deux jours pleins est nécessaire pour visiter Baracoa et ses alentours, le mieux étant quatre jours pleins. Le premier jour vous pouvez aller voir dame nature Yumuri et le village de pêcheurs, le jour suivant aller au Parc National de Humbolt à une quarantaine de kilomètres de Baracoa. Ce parc est inscrit à l’Unesco et rien que pour sa faune et sa flore cela vaut une visite. Puis un jour pour Yuque. Et un jour pour rester sur Baracoa, visiter la ville et voir comment vivent les gens. 

Je trouve toujours dommage que les touristes ne visitent que les sites ou les plages ! Si vous avez du temps, posez vous et regardez comment les gens vivent à Baracoa, ce qu’ils mangent, ce qu’ils font. J’ai trouvé les gens beaucoup plus posés à Baracoa. Ils font du sport, ils s’entretiennent. J’ai beaucoup aimé l’atmosphère de la ville ! Pas vous ? 

Si vous avez beaucoup de temps, alors vous pouvez rajouter une journée pour aller au Rio Miel, une journée pour aller à la Playa Maguana et à la Playa Manglito. Enfin, pourquoi ne pas profiter de la nouvelle route le long du Rio Duaba, cette ancienne route militaire est maintenant ouverte aux touristes et aux locaux. Elle vous permettra de monter au somment de la Sierra et d’avoir une superbe vue sur le parc national ! 

Baracoa à Cuba photo blog voyage tour du monde https://yoytourdumonde.fr

Baracoa

Où dormir à Baracoa?

Je me rappellerai toute ma vie de ma casa particular à Baracoa, sauf du nom malheureusement..! Mais j’ai passé un moment excellent avec les propriétaires de la maison, surtout de René. A votre arrivé à Baracoa demandez la casa particular de René et son musée russe. En espérant que René soit toujours des nôtres ! Car ce petit bonhomme est une mine d’informations sur la région. C’est lui qui m’a donné le nom de tous les sites à visiter. 

Sinon la Casa Colonial Baracoa est une très bonne idée. Elle se trouve en pleine ville, les chambres sont de qualité, il y a une petite cour dans la maison et la propriétaire peut vous faire des mojitos ! 

J’ai pas eu l’impression de voir de gros hôtels à Baracoa donc priviligiez les casa particular. Vous pouvez réserver de petits hôtels ou des casa particular sur Booking.com

Cuba- Baracoa des personnes attendent avec panneaux pour les Casa Particular photo blog voyage tour du monde https://yoytourdumonde.fr

A chaque arrivée en bus, des dizaines et des dizaines de cubains attendent les touristes au son de: Casa Particular.

Mon avis sur Baracoa

J’ai vraiment adoré Baracoa ! Je n’ai pas une seule seconde regretté d’y être allé. Il y a énormément de choses à faire, mais j’ai surtout aimé regardé les gens, comment ils vivaient. J’ai aussi beaucoup appris sur la production du cacao ! Les enfants seront contents de voir comment est la fève de cacao ! L’ambiance nonchalante de la ville est vraiment appréciable ! Parfois, je ne me suis plus senti à Cuba mais carrément dans un autre pays ! 

Et c’est surtout ici, à la fin de mon périple cubain, que j’ai eu la chance d’avoir une grande discussion avec un homme politique. Car René de ma casa particular n’était pas seulement le propriétaire de la maison dans laquelle je dormais. Il a crée le Parti Communiste à Baracoa, il a animé plusieurs réunions avec Fidel Castro et Ernesto Guevara. Il savait que j’avais étudié les sciences politique à Buenos Aires. Alors la dernière nuit, nous avons parlé pendant des heures de politique et de Cuba ! Jamais je n’aurais imaginé parler autant librement de politique. 

René est un communiste qui croit encore à fond aux bienfaits de sa politique sur l’île. Nous avons parlé du dictateur Batista qu’ils ont réussi à virer du pouvoir. Lorsqu’il me parlait des bienfaits de la politique de Castro, je lui parlais des droits de l’Homme, du droit de vote, de la liberté de la presse. René avait toujours une réponse. Et souvent, j’apprenais beaucoup. Par exemple, je ne savais pas qu’il y avait des élections libres pour les municipales. Que le débat est possible dans la presse sans pour autant ternir en effet l’image de Castro et du parti, mais que d’une certaine façon, pour lui, la liberté de la presse existe car le débat est possible. 

Il m’a parlé du bienfait du système éducatif, du système de santé, réputé pour être le meilleur des amériques ! Quant au système éducatif, je ne pouvais qu’approuver. Selon la banque mondiale, Cuba est le pays au monde qui investit le plus dans l’éducation. 99,8 % des cubains savent lire et écrire. Je lui réponds que je n’ai jamais vu autant de prostitution dans un pays.

Il me dit que c’est un problème bien réel mais que l’embargo sur Cuba par les USA fait que l’économie est logiquement très pénalisée ! Et que le Parti ne laissera pas une fille ou un homme se prostituer très longtemps. Au bout d’un moment cette personne sera convoquée. On lui proposera de l’aider, de lui trouver du travail !

On parle des droits des personnes LGBT qui sont, pour le coup, bien présentes à Cuba depuis une dizaine d’années. A minuit passé, la femme de René est venue arrêter le débat pour aller au lit ! Je me rappellerai toute ma vie de cette soirée de rêve ! 

 

Yohann Taillandier

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.