Granada, la dernière ville que je visite au Nicaragua, est telle une oasis ! A mon humble avis, il s’agit, et de très loin, de la plus belle ville du Nicaragua. En effet, Granada pourrait être classée dans le Top5 des plus belles villes coloniales d’Amérique du nord et centrale. A l’image de Trinidad, de Cienfuegos à Cuba, Guanajuato au Mexique, ou encore, d’Antigua au Guatemala.

Du fait de sa magnifique architecture, Granada est surnommée la « Grande Sultane ». ON y trouve des bâtiments de style andalou et mauresque. A la différence de son ennemie jurée : la ville de Leon qui du style Castillan. Granada est la ville la plus visitée du Nicaragua et on voit pourquoi. Outre sa beauté coloniale, Granada est également réputée pour ses nombreux musées.

Je vous laisse découvrir celle qui fus jadis l’ancienne capitale du pays, et qui mériterait très largement d’être inscrite sur la liste du Patrimoine Mondiale de l’Unesco. Mais, depuis 2003, elle est indiquée uniquement sur la liste indicative.

Granada est la plus belle villle du Nicaragua, c'est une très belle ville coloniale photo blog voyage tour du monde travel https://yoytourdumonde.fr

Nicaragua: Ville de Granada

Granada en histoire et géographie

Granada en histoire

La ville de Granada a été fondée en 1524 par le conquistador espagnol Francisco Hernandez de Cordoba. Elle fut durant longtemps la principale ville de la région. Elle est la plus ancienne des villes coloniales du Nicaragua, et de tout le continent américain. Il ne s’agissait pas uniquement d’une simple ville coloniale, car elle a eu également un rôle économique et politique important en Amérique centrale, à l’image d’Antigua au Guatemala.

Malheureusement, comme souvent, les villes prospères, sont la proie de brigands et pillards. Granada ne déroge pas à la règle.  Au 17ème siècle la ville a été victime de nombreuses attaques de pirates français, hollandais et anglais. Son pire malheur, fut personnifié par William Walker, flibustier américain, qui tenta d’y installer son pouvoir, puis son contrôle, épaulé par…les Etats Unis. En 1850.

En 1857, les troupes de Walker sont renversées par “la campagne nationale du Costa Rica”, il est aux abois. C’est pourquoi il ordonne l’impensable : abandonner et détruire complètement la ville. C’est Charles Henningsen, a la tête de 300 mercenaires, qui détruisit et brûla la ville ! Ses habitants, pris de panique, ont fui  comme ils le purent et les blessés sont amenés sur l’île d’Ometepe. L’incendie détruisit presque la totalité de la ville, les soldats US vont jusqu’à porter le vice d’inscrire les mots : « Here was Granada »  : “Ici était Granada” !

Durant la période douloureuse de l’ère sandiniste, dans les années 1970-1980, la ville fa été peu touchée par cette révolution.

En 2016, Granada comptait plus de 125 000 habitants (10 000 en 1850). La ville est à dimension humaine, ce qui est extrêmement agréable. Elle est devenue la 6ème plus grande ville du Nicaragua.

Granada en géographie

La ville de Granada se situe entre le fameux volcan Mombacho, importante réserve naturelle et le lac Nicaragua appelé aussi Lac Cocubolca, le plus grand lac du pays. 

Les superbes façades de Granada me plaisent enormement photo blog voyage tour du monde travel https://yoytourdumonde.fr

Nicaragua: Les superbes façades de Granada me plaisent enormement.

Le Saviez-vous : Pourquoi les ville de Leon et de Granada au Nicaragua sont elles en concurrence ?

Comme dans beaucoup de  pays, il est de bon ton que la capitale critique la 2eme ou la 3eme ville, et vis versa. C’est de bonne guerre.  A l’image de Toulouse la plus belle ville de France (à mon avis) et de la ville de Bordeaux, qui est quelconque (en toute objectivité) ! Mais, la détestation qui prédomine entre Leon et Granada est vraiment tenace ce qui est compréhensible lorsque l’on analyse leurs histoires mutuelles.

Afin de mieux comprendre, il faut remonter en 1838. Le Nicaragua obtient son indépendance. Les autorités ne parviennent pas à s’accorder quant au choix de la capitale. Ils hésitent entre Leon et Granada. Les autorités du Nicaragua ont décidé de ne pas décider ! C’est ainsi qu’à partir de 1838, Granada devint en alternance avec Leon les capitales du Nicaragua. Les conservateurs choisissent Granada, et les libéraux soutiennent Leon. Du fait de ces alternances, des tensions intenses s’installent entre les deux villes. Et en 1858, les autorités tranchent pour Masaya, qui est située entre les deux cités !

Il y a de très jolis batiments coloniaux à Managua au Nicaragua photo blog voyage tour du monde travel https://yoytourdumonde.fr

Nicaragua: Bâtiment colonial à Granada.

Granada nicaragua qu’y faire ?

Visite du centre de Granada

Dans le centre de Granada, vous devez absolument visiter l’église du couvent de San Francisco, il s’agit du monument le plus ancien de la ville. Le couvent a été fondé en 1529 en hommage à l’immaculée conception. L’église et le couvent ont été incendiées par des pirates, puis par les troupes de Walker. Mais, patiemment, la population a reconstruit la ville pierre par pierre. Cette dernière reconstruction date de 1885. 

En mars 2003, après une nouvelle rénovation, un musée et une bibliothèque ont été érigés. Le musée dispose de 6 salles d’expositions permanentes, on y trouve une salle consacrée à  l’archéologie, une autre à l’imagerie religieuse, puis à la peinture primitive, et enfin une partie historique ! Passionnant. Le top du top est la salle des idoles où sont exposées de nombreuses statues précolombiennes et pétroglyphes qui dateraient de 800 à 1200 ans ! Certaines statues qui sont sculptées dans du basalte noir (pierre de volcan) mesurent près de 2.20 m !

L’église de la Merced

Pour visiter l’église de la Merced, il est mieux de le faire en fin de journée, lorsque le clocher est ouvert, (et cela ne coûte qu’1$). Superbe occasion pour voir un panorama de Granada à 360°. L’église est magnifique, surtout l’extérieur.

Cathédrale de Granada

Nous continuons la visite des bâtiments religieux, omniprésents à Granada. La cathédrale de Granada. Elle est au Parc Central ou Parque Central. Pour les photographes amateurs, l’extérieur de la cathédrale est un bon spot, elle est parée de multiples couleurs vives. En revanche, à mon goût, le style gothique de la cathédrale donne une certaine froideur au lieu. Mais, le choeur et les vitraux sont époustouflants ! Ainsi que les grandes orgues ! 

Petit hic, il faut payer pour y pénétrer (comme en Italie).

Parque Colon de Granada

A mon avis, le Parque Colon de Granada, place principale de la ville, peut se targuer d’être l’une des plus belles places d’Amérique centrale. Comme les locaux, je vous invite à vous y installer afin de vous reposer, tout en sirotant un jus de fruit dont vous vous souviendrez. De superbes bâtiments entourent cette place, vous vous ne lasserez pas de les contempler ! Rien que pour ça, je rêverais de retourner à Granada.

Promenade sur le Lac Cocibolca ou Lac Nicaragua

Le Lac du Nicaragua qui fut appelé, pendant la colonisation espagnole, Mar Dulce, (ie : mer d’eau douce) Il s’agit du 20ème plus grand lac d’eau douce au monde. Aujourd’hui, les habitants et les touristes l’appellent plus couramment :  Lac Cocibolca ou Lac du Nicaragua.

Du côté de Granada, il ne faut pas manquer de naviguer sur le lac Nicaragua, visite incontournableCe lac fait exception, car on peut y trouver des requins (les requins bouledogues), seuls requins d’eau douce, de plus, le lac a des marées importantes, on peut constater de grosses vagues, ce qui n’est pas banal. 

Pour les amateurs de pêche, il est possible de pratiquer cette occupation, mais, attention le requin bouledogue et le poisson scie (oui, non, si), sont des espèces protégées.

Réserve naturelle du Volcan Mombacho

De ces 1 345m le volcan Mombacho domine ville de Granada. Il se situe au sud de la ville.  La beauté de ces panoramas, mais surtout les richesse de sa faune et de sa flore en font un lieu inévitable, il est préférable d’y aller l’après-midi. Si vous avez un peu chaud, c’est le meilleur endroit pour se rafraîchir. Personnellement, j’ai adoré mon après-midi au Volcan Mombacho, de contempler la forêt vierge et HUMIDE, tout ce vert fait un bien fou !

Las Isletas

Las Isletas se trouve sur le lac Cocibolca, elle est composée de centaines d’îles (plus de 360 en fait), elles sont très proches de Granada. Elles ont été formées à la suite d’une éruption et d’avalanche de pierres,  du volcan Mombacho ! Attention quand même sur cette dernière information, car le débat existe entre avalanche ou éruptions volcanique. Les pierres et la boue dévalant les pentes du volcan Mombacho. Si certaines îles sont encore vierges, beaucoup d’entre elles ont été achetées par de riches propriétaires qui y ont fait construire des maisons luxueuses ! Un lieu parfait en cas de nouvelle pandémie ! 

Je trouve que Granada au Nicaragua ressemble au ville cubaine photo blog voyage tour du monde travel https://yoytourdumonde.fr

Granada à un petit air de Cuba non?

Que faire aux alentours de Granada

Se rendre à la Playa del Gigante

Après les volcans Masaya et Cerro Negro, après la visite à la  réserve naturelle du Volcan Mombacho et la navigation sur le lac Apoyo, il est de temps d’aller à la plage ! Et, ça tombe bien, la plage de Gigante (Playa del Gigante) se trouve à moins de 100 km de Granada. 

Comptez deux heures de bus pour y accéder. Playa del Gigante est une superbe plage déserte, son coucher de soleil, sur la côte Pacifique est un instant magique. On peut y trouver quelques auberges de jeunesse, mais il faut réserver longtemps en avance. Car il y a peu ou prou d’hôtels. 

La place principale de Granada au Nicaragua est l'une des plus belles places d'Amérique centrale. Photo blog voyage tour du monde travel https://yoytourdumonde.fr

Nicaragua: La magnifique place principale de Granada.

Conseils pour visiter Granada

Granada une excellente base arrière pour visiter le Nicaragua

Au final, je regrette tellement d’être resté 3 nuits à Masaya, alors que Granada n’était qu’à quelques kilomètres ! Je ne m’explique pas ce loupé, ne faites pas comme moi ! Si vous avez décidé de visiter plusieurs sites touristiques : le Parc National Volcanique de Masaya, la réserve nationale de Mombacho ou la laguna Apoyo, je vous conseille expressément de le faire depuis Granada.

Granada Nicaragua météo

Sortez vos tee shirts, Granada est une ville ou il fait chaud voire très chaud toute l’année. Le temps est finalement assez similaire à Managua, avec un climat de savane. Les deux villes ont de grandes similitudes. Elles se trouvent à proximité de hautes collines et volcans, et les deux sont à proximité d’un lac.

Imaginez, sur une année, la température moyenne à Granada est de 27.3°c (Paris : 12.3) Il pleut en moyenne 902 mm contre 475 mm à Paris.

La meilleure période pour se rendre à Granada est de novembre à mai. En juin, août, septembre et octobre il fera un peu moins beau, surtout en septembre et octobre sont des mois extrêmement pluvieux..

Très belle ville de Granada au Nicaragua photo blog voyage tour du monde travel https://yoytourdumonde.fr

Granada au Nicaragua

Où dormir à Granada

Granada Nicaragua hôtel

Bonne nouvelle, il y a quelques hôtels en mode backpackers dans le centre ville, et cela de vous coûtera pas plus de 10 euros (attention : c’est un dortoir) ! Mon coup de coeur est définitivement pour l’hôtel El Caite Hoste, il ya même une piscine ! Vous pouvez  réserver et annuler (sans frais) si vous décidez de changer de programme, ce, sur le site de Booking. Au même prix toujours en plein : le Selina Granada, un hôtel trois étoiles avec un dortoir également ! Le rêve ! Enfin, petit mot sur l’Oasis Hostel qui se démarque des autres hôtels de même catégorie, style sac à dos, car pour 10 euros le petit déjeuner est inclus.

En moyenne catégorie, vous pourrez aller au Gran Parador, où le prix minimum sera de 26 euros la chambre ! Je dis la chambre et non le lit ! Il n’y a plus de dortoirs dans les autres hôtels. Mais il y a une piscine !!!!

Pour les autres hôtels, c’était hors catégorie me concernant. Mais sachez qu’il y a plusieurs hôtels 4 étoiles avec un minima de 80 euros.

Il y a de très nombreuses et belles églises à Granada au Nicaragua photo blog voyage tour du monde travel https://yoytourdumonde.fr

Nicaragua: Eglise à Granada.

Avis sur Granada

J’ai plus que kiffé Granada ! Alors que je suis en train de faire un résumé de mes 8 ans de tour du monde, Granada pourrait être dans le Top 10 ou Top 20 des villes que j’ai le plus aimées durant mon tour du monde.

Cette ville est à dimension humaine, bizarrement, elle est loin de l’insécurité dont on entend souvent parler au Nicaragua. Déambuler dans ses rues pavées, prendre un jus sur sa place principale, sont des petits bonheurs simples que j’ai particulièrement appréciés. Les locaux sont très sympathiques, souriants et heureux de rencontrer des voyageurs.

Il y a très peu de villes dans le monde où j’ai ressenti un air de Dolce Vita. Peut-être Guanajuato au Mexique, quelques villes Italiennes, Toulouse bien évidemment ma ville de coeur, Bagan en Birmanie et…en Thaïlande et Granada. Cette ville fait partie de ces coup de coeur ou tu te dis si un jour j’ai un gros coup de pompe j’irai me réfugier là ! 

Granada, je ne te dis pas Adios mais tout simplement Hasta Luego. A très vite !

Le soleil se couche sur la magnifique ville de Granada au Nicaragua photo blog voyage tour du monde travel https://yoytourdumonde.fr

Le soleil se couche sur Granada

Le soleil se couche sur Granada au Nicaragua photo blog voyage tour du monde travel https://yoytourdumonde.fr

Nicaragua: Le soleil se couche sur Granada.

 

Si vous avez aimé cet article, merci de cliquer sur « j’aime » en dessous de, le faire partager ou d’écrire un petit commentaire. Cela ne prend que quelques secondes mais cela me fera très plaisir.

Yohan Taillandier

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.